Quel niveau de handicap accorder à la surdité

La MDPH 63 remet en cause le taux de 80% d’invalidité accordé aux personnes atteintes de surdité profonde.

Plusieurs enfants et leur famille ont dernièrement été reçu par la MDPH 63 en vue d’une diminution du taux d’invalidité malgré la reconnaissance hospitalière de la surdité profonde.

Un enfant en inclusion scolaire qui réussit ne serait plus considéré comme un sourd profond, un enfant implanté ne serait plus considéré comme un sourd profond, une personne devenue sourde pourrait ne pas être considérée comme une personne sourde profonde….

Un thème de travail est lancé au sein de notre MDPH pour revoir les critères d’évaluation des taux de handicap liés à la surdité.

L’association Chloé pense qu’il faut se mobiliser et que les associations représentant les personnes atteintes de déficience auditive devraient être entendues, ainsi que les médecins hospitaliers ORL, experts en surdité, n’avons nous pas un centre d’implantation au CHRU ?!!!

Sans mobilisation nous craignons une perte réelle pour les personnes porteuses de ce handicap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *