Quand l’implant est considéré comme une paire de lunettes…

Le taux d’incapacité de notre enfant sourd profond bilatéral congénital est remis en question par la MDPH 63 du fait que son implant fonctionne!

Un médecin, non formé semble-t-il à la surdité, à l’implant,…. mais désireux de faire faire des économies à son service, a décidé de diminuer le taux d’incapacité de notre enfant.

Nous remercions l’assistante sociale de nous avoir permis une rencontre avant la décision en commission.

Quand un médecin compare un implant cochléaire à une paire de lunettes, un traitement épileptique, une prothèse de hanche que dire, que faire?!!!!

La méconnaissance de la surdité et de l’implant et de ce qu’ils impliquent était  plus qu’évidente mais c’est son avis qui pèsera.
Nous avons expliqué notre quotidien et celui de notre enfant, notre amie avocate a rappelé la loi sur le handicap et sur l’évaluation de l’incapacité mais je crains que cela ne soit suffisant.

Il y aurait un vide dans la loi qui permettrait de considérer l’implant comme une prothèse interne (sur le plan médical) et donc ses apports pourraient être pris en compte. Ce médecin désireux de ne pas léser son service a adressé une requête à son niveau national. La réponse est attendue.

Une nouveauté 2011!!!!! Avec l’implant vous n’êtes plus sourd, l’implant ne tombe pas, ne s’éteint pas, ne s’enlève pas, …. ne tombe jamais en panne. Vous pouvez le garder jour et nuit en toutes circonstances dans votre quotidien…. et vous ne le saviez pas?!

Nous craingnons pour l’avenir. En Auvergne, le sourd oralisant n’est pas pris en considération : Une codeuse LPC au SSEFIS 63 point!

Peu de professionnels sont formés, la surdité est plus que méconnue dans ses conséquences au quotidien.

Sourd et muet cela va de pair non? mais si nous restons muets et laissons les autres être sourds notre égard….où allons nous?

Nous serions 3 familles à être ainsi remises en cause par la MDPH 63. Faites vous connaitre si vous le souhaitez pour que nous joignons nos efforts. Contactez l’association par mail s’il vous plaît.

Nous sommes en relation avec d’autres associations  (CISIC, ALPC, association Coquelicot, Ecoute en action…) toutes sont unanimes : la MDPH 63 est dans l’illégitimité.

Notre avocate Maître B. confirme.

Dans l’attente de vous lire,

Signé par : Papa et Maman d’un enfant implanté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *